Damien Vuillier

finisher 2017


Qualifié par la presse spécialisée comme «the world’s toughest one day bike race » la course d'un jour la plus difficile au monde, le Tour du Mont Blanc fait figure de référence dans le monde des épreuves Ultra.

C’est un parcours hors norme de 330 kms et 8000 m de D+ à travers la France, la Suisse et l’Italie, qui emprunte 8 ascensions, à savoir la montée de Vaudagne (1128 m – 15 km), le Col des Montets (1419 m – 8 km), le Col de la Forclaz (1526 m – 8 km), Champex Lac (1500 m - 11 km), le Col du Grand Saint Bernard (2469 m – 35 km), le Col du Petit Saint Bernard (2188 m – 26 km), le Cormet de Roselend (1967 m – 19.6 km) et le Col des Saisies (1657 m – 16 km).

C’est 650 participants répartis en 22 nationalités dont l’unique but est de devenir finisher.
12h43, presque 26 km/h de moyenne, 9ème temps pour ma première participation, je suis satisfait, car je n'avais pas d'objectif précis, si ce n'est celui de devenir finisher.

Physiquement, il faut être évidemment prêt, c’est une évidence. Mais c’est surtout mentalement qu’il est nécessaire d’être fort pour surmonter les moments de doutes et de découragements face à la douleur.

Cette expérience unique est un défi personnel avant tout et une aventure extraordinaire.

Un grand merci à ma chérie Krole Vuillier et mes amours Axel Vuillier et Léana qui auront fait les 330 kms en voiture pour m'encourager et me ravitailler, à Edouard Amiot et Besançon Services Cycles pour le 36 dents et l'éclairage, à Didier Marinesse pour les infos et conseils et à mon club Roue D'or Noidans !

Étrangement, j’ai déjà hâte de revenir l’année prochaine !